Etre le dernier.

31 décembre, dernier jour de l’année, et pourtant jour de fête.

Etre le dernier ( ou dernière ) n’est pas forcement synonyme d’échec. Arriver dernier sur un Ironman réserve un accueil digne du premier de la course, il a autant de mérite que le vainqueur qui était surement un professionnel, payé par des sponsors, alors que lui, il doit s’entrainer avant ou après sa journée de travail: qui a le plus de mérite, le premier ou le dernier.

C’est le dernier paquet de vos céréales préférées dans le super marché, quelle chance non ? Il y en avait des dizaine mais le dernier est le meilleur à vos yeux.

Premier ou dernier quelle importance pourvu que l’on soit arrivé à sa destination.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *